LA COMPAGNIE

Le théâtre gestuel assume un langage parallèle à celui de la poésie – qui a du rythme et de la musicalité – plutôt qu’à celui de la prose. Il part du principe qu’un art doit communiquer la plasticité de l’image poétique par ce qui est concret et matériel : le corps.

Lors d’un voyage, c’est le geste qui parle quand les mots ne sont pas compris; en observant l’autre, son corps et ses geste nous disent plus de lui que ces paroles ne peuvent en dire, car c’est le corps qui réagit avant la pensée. La Compagnie Corps liés est née du désir de relier le corps à toute forme d’expression humaine. Notre idée principale est de renforcer l’expression corporelle dans la scène contemporaine, le spectacle vivant; transmettre à travers lui les émotions, sensations et besoins humains ; créer un dialogue entre public et artiste par un langage commun: le corporel.

L’EQUIPE

Ingrid Bonini, comédienne et danseuse, après 5 ans de formation à l’école d’art dramatique brésilienne (UFRGS), elle se forme en master en Arts du spectacle en France, et est actuellement la meneuse du premier projet artistique de la compagnie. Elle a été en 2014 la co-fondatrice de l’Association Corps Liés. Sa recherche et expériences professionnelles sur le mime corporel démarrées au Brésil en 2008 et suivies en France depuis 2012, liées à la passion pour le théâtre corporel et la danse l’ont amené à la création de la compagnie. Ingrid travaille en parallèle avec d’autres compagnies de théâtre corporel, de commedia dell’Arte et de Marionnettes, en région Auvergne Rhône-Alpes. Professeure de danses, d’expression corporelle et de théâtre à Grenoble, Ingrid pratique aussi les arts de la rue, de la pyrotechnie et sur des échasses auprès des compagnies Lyonnaises.

Anaïs Jacquet, comédienne, circassienne est titulaire d’une Licence en Arts du spectacle et du diplôme d’études théâtrales du Conservatoire de Grenoble en 2015. C’est une jeune artiste curieuse, polyvalente et engagée. Le cirque est sa première passion, le théâtre sa formation, la danse son expression, l’écriture sa réflexion, et la musique sa consolation. Jusqu’en 2015, elle travaille avec plusieurs cies amateurs et professionnelles ( cie Variations, la Fabrique des Petites Utopies, les amis de Franck Nogent, cie la Pierre…) En 2017, elle se forme au clown auprès de la Cie le Bateau de Papier et fait tourner dans les festivals d’été isérois un numéro solo de clown-acrobate : Maria Colomba. Aujourd’hui, elle donne des cours de cirque à Grenoble et s’engage dans des projets de création, comme celui d’Une autre Cerisaie avec la cie des Rêves arrangés et Diario, de la Compagnie Corps Liés.

PROJETS / SPECTACLES

Diário

L’objectif de la compagnie Corps Liés est de créer tout d’abord une œuvre personnelle, à partir d’une écriture de plateau, inspirée aux écrits de deux comédiennes, Ingrid Bonini et Anaïs Jacquet. La première pièce, en période d’exploration, prend le nom de Diário – écrit en portugais – traduit en français par “journal intime”.
Première création de théâtre corporel de la Compagnie Corps liés, ce travail artistique s’inspire de thèmes communs partagés entre deux artistes : elles parlent des sujets comme l’amour, le sexe, le deuil, le temps, la force et la fragilité, les désirs et les besoins, la peur et l’assurance.
D’un sens comique et aussi poétique, ce projet a pour objectif d’inviter le public à se confronter à des situations parallèles permettant, à travers la mémoire de chacun, d’embarquer dans un voyage sensoriel personnel.

Copyright 2020 | Theme By WPHobby. Proudly powered by WordPress